Il y a 75 ans, le 11 septembre 1942, le dernier wagon de déportés quittait le camp des Milles à destination des camps de la mort. Situé dans une tuilerie entre Aix-en-Provence et Marseille ce camp vit passer pendant trois ans plus de 10 000 internés originaires de 38 pays. Il y a quelques jours une cérémonie d’hommage était organisée pour rende hommage aux déportés et victimes. Cyprien Fonvielle, bonjour, vous êtes directeur de la Fondation du Camp des Milles.