Le journal La Marseillaise est toujours en difficulté. En redressement judiciaire depuis plus d’un an, 44 postes sont menacés. Les salariés ont manifesté ce midi pour demander au préfet et à l’Etat d’intervenir