1% de la population française est touchée par l’épilepsie. Une maladie neurologique très complexe qui nécessite dans certains cas une chirurgie cérébrale.. Mais celle-ci reste peu efficace puisqu’on estime à 50% son taux de réussite.

C’est dans le but d’améliorer cette opération qu’est né le projet Epinov, sélectionné dans le cadre d’un appel à projet porté par Aix-Marseille université, associé notamment à l’APHM